Fantômes et revenants

Publié le 15 Mai 2010

 

L'Angleterre reste le pays roi pour les histoires de fantômes et plus particulièrement l'époque Victorienne où de nombreuses « ghost stories » ont vu le jour sous la plume d'hommes et de femmes, malheureusement tombés dans l'oubli chez nous.

A ce titre, il faut louer le remarquable travail de gens comme Jacques Finné qui exhument et traduisent de nombreux joyaux de cette période notamment chez l'éditeur José Corti. Le filon est loin d'être épuisé et il reste beaucoup à faire (Montague Rhodes James, par exemple. Vous trouverez quelques traductions persos de cet auteur sur ce blog).

Voici quelques titres collectés dans des anthologies épuisées que l'on peut retrouver chez les bouquinistes.

 

"Histoires de fantômes complètes" de Montague Rhodes James
"Carnacki et les fantômes" de William Hope Hodgson
"La falaise hantée" de Dorothy Macardle
"Le fantôme des voies"
"Le camée"
"A tombeau ouvert"
"Des mains de femmes"
"Deux épées" de Carl Jacobi
"Le testament du squire Toby"
"Le capitaine cynique"
"Le fantôme de Madame Crowl"
"Trois fantômes de Chapelizod"
"Ultor de Lacy" de Joseph Shéridan le Fanu
"Maison à vendre"
"La nuit de pentonville" de Jean Ray
"Dans la maison vide" de Thomas Owen
"La cafetière" de Théophile Gautier
"Le signaleur" de Charles Dickens
"Le banc d'église des Ankardyne" de William Fryer Harvey
"Camera obscura" de Basil Copper
"Les pieds devant"
"Une visite pour Monsieur Rumbold"
"Le cotillon" de Leslie P Hartley
"La tournée du facteur de Juniper Hill" de Joseph Payne Brennan
"Dans le métro" d' Edward Frederick Benson
"Le fantôme du presbytère de Shawley" de Ruth Rendell
"Trois Messieurs vêtus de noir"
"Le vent de la rivière" d' August Derleth

"Les fantômes des victoriennes" anthologie de Jacques Finné

468641P1020385.jpg

Rédigé par Kako's World

Publié dans #Thème littérature fantastique

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article